Anzac Day 2017

Anzac Day 2017

On Sat 22 April, France and New Zealand commemorated the 101st Anzac Day at the NZ Battlefield Memorial in Longueval, a village located in the North East of the Somme County.

Equivalent of France's Armistice Day (11 November), this remembrance day in Australia and New Zealand aims at honouring the memory of those who served and died in all wars, conflicts, and peacekeeping operations. It is named after the Australian and New Zealand Army Corps who fought for freedom in Gallipoli (Turkey) during World War I.

Mr James Kember, Ambassador of New Zealand in France, recalled that WWI marked the first use of leathal gas on battlefiled, which is now forbidden in civilised countries. He highlighted the action of 500 Maori miners and engineers who worked underground with countless effort in preparation of the Battle of Arras.

As MP of the Somme, it was my honour to represent the French Parliament in Longueval to pay tribute to these 128,000 soldiers who left the Land of the Long White Cloud to fight for freedom in Europe and in the fields of the Somme.

More pictures of the ceremony on my Facebook page

~~~~~~~~~~~

Ce samedi 22 avril, la France et la Nouvelle-Zélande commémoraient le 101e Anzac Day au Mémorial néo-zélandais de Longueval, village situé au nord-est du département de la Somme.

L'Anzac Day est l'équivalent pour l'Australie et la Nouvelle-Zélande de notre commémoration de l'Armistice le 11 novembre. Cette journée permet d'honorer la mémoire de celles et ceux qui ont servi et qui ont donné leur vie en période de guerre, de conflits, et lors d'opérations de maintien de la paix. Elle tire son nom des Forces armées australienne et néo-zélandaises (Australian and New Zealand Army Corps) qui se sont battues pour la liberté à Gallipoli (Turquie) pendant la Première Guerre mondiale.

Monsieur James Kember, Ambassadeur de Nouvelle-Zélande en France, a rappelé que la Première Guerre mondiale a marqué pour la première fois l'utilisation de gaz sur les champs de batailles, qui sont maintenant interdits dans les pays civilisés. Il a mis en lumière aux 500 mineurs et ingénieurs Maori qui ont travaillé sous terre pendant des jours sans compter leur peine en préparation de la bataille d'Arras.

En tant que Député de la Somme, ce fut un honneur de représenter l'Assemblée nationale à Longueval pour honorer la mémoire de ces 128 000 soldats venus du bout du monde pour se battre pour la liberté en Europe et dans les champs de la Somme.

Retrouvez les photos de la cérémonie sur ma page Facebook

Equipe de Romain Joron

Commenter

Close